lundi 31 mai 2010

LES DESPERATE HOUSEWIVES SE FONT LE MAILLOT


Bon, je n'ai pas le temps d'écrire ces jours-ci. D'autant plus que demain matin, je me fais la malle pour 2 jours et demi, pour une destination secrète où je n'aurai probablement pas accès à Internet.

(n'en profitez pas pour écrire des âneries en commentaire - évitez aussi de cliquer sur les faux commentaires de Chantale et d'une autre dont j'ai oublié le pseudo qui renvoient vers des sites porno, oui, oui, c'est arrivé 2 fois ces jours derniers sur (dé)maquillages ---- bref, je m'égare, encore une fois, comme d'hab...).

J'aurais plein de choses passionnantes à vous raconter, mais je n'ai pas le temps, donc. Alors pour vous faire patienter, voici une petite pub marrante by Wilkinson, dénichée chez Mister T.
(c'est le petit nom que je donne à Planète Beauté - oui, on est comme ça entre blogueurs, on rigole, on rigole).

Et faites particulièrement attention au chat. Ou à la chatte. C'est de l'humour raffiné, vous verrez.


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 30 mai 2010

DES MAKEUP ARTISTS... DANS LA CITÉ !


J’ai une deuxième vie.

Je suis bénévole pour l’association ASMAE, qui soutient à travers le monde des associations locales d’aide à l’enfance défavorisée. Asmae intervient par exemple en Inde et en Égypte, où je suis partie en "chantier" (voir mon blog sur les chiffonniers du Caire ici), mais également en France, juste à côté.

Depuis que je suis freelance, j’ai choisi de donner un peu de mon temps à une des associations soutenues par Asmae. Elle est située à Paris, Porte de Montreuil, pas très très loin de chez moi. Elle s’appelle Solidarité PLD.

C’est une asso de quartier, créée par des mamans, rejointes par des grands frères pour, en vrac : fédérer du lien entre les habitants de la cité, entre les générations, entre les communautés ; aider les petits à pousser, via du soutien scolaire, des animations, des sorties culturelles et sportives ; aider les ados et jeunes adultes à se trouver, à se bouger, leur permettre de partager des moments conviviaux ; donner un coup de pouce aux adultes via de l’alphabétisation, ou juste un peu de lien social…

J’ai rejoint PLD en mars dernier : c’était une association encore balbutiante, un peu "paumée", bien qu’elle avait fait déjà pas mal de choses depuis sa création un an auparavant. Nous somme maintenant fin mai, et je ne reviens pas de son dynamisme. Asmae, qui a l’habitude de côtoyer les associations à leur débuts n’en revient pas non plus. Cours de théâtre, ateliers lectures, sorties au Stade de France, cours de gym, repas communs… Tout le monde est motivé, même les jeunes filles de 15 ans, même les jeunes hommes de 20 ans !! (et les clichés sur les jeunes des cités en prennent un coup :)).

Bref, je m’étends un peu, là, venons-en au fait. Car il y a un lien avec la beauté. Oui, car sinon, je n’en aurais pas parlé ici. Le lien, c’est que j’organise des ateliers beauté pour les femmes et les jeunes filles.

Le premier était sur le soin et l’hygiène de la peau et des cheveux : partage de secrets de beauté, astuces pour prendre de soin de soi pour quelques euros, questions plus sérieuses sur les petits soucis du quotidien (perte de cheveux, peau sèche, boutons…).

Le second avait lieu samedi après-midi : Christine, la makeup artist (que vous connaissez bien maintenant) et son assistance Esther sont venues à la Cité de la Tour du Pin pour prodiguer des conseils makeup personnalisés et les mettre en application.

Je crois que toutes les femmes présentes ont passé un excellent moment, très convivial. J'en suis sûre, en fait, car elles me l'ont dit. Elles ont toutes appris des choses. Elles ont été maquillées par des professionnelles, en fonction de leur personnalité, de leurs souhaits, de leur carnation, de la couleur de leurs yeux… Avec, quand elles l’avaient apporté, leur propre maquillage.

Christine, Esther, encore merci, je crois que vous avez fait des heureuses…. Et moi la première !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 27 mai 2010

UNE FONTAINE A PARFUM... BY KENZO


Il y a quelques temps, lors d'une réunion pro, j'ai eu vent d'une indiscrétion : une grande marque de parfumerie était sur le point de lancer... des fontaines à parfum. Dans un but écologique.

Parfumerie et écologie, ça ne rime pas souvent ensemble. Ça m'avait donc assez surprise. D'autant plus que la marque en question, c'est Kenzo. Et oui. Premiers pas vraiment écolos à ma connaissance pour la belle nippo-française. (non ?)


Je vous explique le concept. L'idée, c'est que les nouveaux flacons Flower by Kenzo sont rechargeables. On ne voit pas vraiment la différence avec les anciens flacons, mais ceux-là, vous pouvez les garder toute une vie si ça vous amuse.

Car dans certains point de vente, vous trouverez des fontaines à parfums, sortes de "cubis" de Flower by Kenzo auprès desquels vous pourrez "recharger" votre flacon
(moyennant finance, quand même, faut pas rêver).

1/ C'est écoLoGique : moins de packagings à jeter, moins de volume à transporter...

2/ C'est écoNoMique : une recharge coûte moins cher qu'un beau flacon, bien sûr...


Ça vient juste de sortir
et moi j'aime bien l'idée...
Et vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 mai 2010

UN HOMME AU SPA !


J’ai envoyé un homme au spa. Enfin pas tout à fait au spa, à l’institut plutôt : l’institut Yves Rocher.

Un jeune homme vierge de toute routine cosméto (à part une petite crème de temps en temps), qui n’a jamais au grand jamais mis les pieds en institut.

J’ai trouvé que cette expérience pourrait être intéressante… Que son regard neuf pourrait peut-être nous faire voir les choses autrement. J’avais raison, je vous laisse lire son compte-rendu ! :)

°°°

« Je me suis rendu à l'institut Yves Rocher de Ternes, à Paris.
J'ai été surpris par sa petite taille, de quoi accueillir trois clients, plus deux employées.

Après m'être présenté, une employée m'amène aux cabines de soins qui sont au sous-sol. On me désigne ma cabine, l'employée me demande d'enlever mes pull et t-shirt et de m'installer sur le lit (type médecin)
[NDLR : ^^] en attendant son retour.

La cabine est très petite, un robinet, quelques appareils, des produits et la banquette comme chez le médecin.

Elle revient à peine
[NDLR : !!!] 5 minutes plus tard, me donne une serviette pour ne pas prendre froid et se met derrière moi.

Elle me nettoie le visage avec un produit légèrement granuleux (gommage)
[NDLR : ^^], me rince avec des serviettes chaudes, place des cotons chauds sur mes yeux et installe une machine qui m'envoie de la vapeur sur le visage. Elle me demande si ce n'est pas trop chaud et si la vapeur est bien sur mon visage et me prévient qu'elle revient dans 5 minutes.

A son retour, elle me perce boutons et autres points noirs. Ce n'était la partie la plus agréable, mais c'était exécuté précisément, sans tomber dans la boucherie ou l'exhaustivité pernicieuse
[NDLR : ^^].

Sans prévenir
[NDLR : !!!], elle m'applique le masque. Sensation très froide au début, vite suivie par du chaud. Elle me demande si tout va bien, me dit qu'elle me laisse 10, 15 minutes avec le masque.

A son retour, elle m'enlève le masque, me nettoie le visage, toujours avec des serviettes chaudes et m'applique une crème sur le visage, le cou et le haut des épaules.


Le soin est terminé, il aura duré environ 40 minutes
[NDLR : avec 20 minutes à tout casser de présence de l'esthéticienne si j'ai bien compté...].

Rhabillé, de retour à l'accueil, l'employée me présente rapidement les 3 produits offerts qui vont avec le coffret-cadeau.


Les locaux étaient propres, neufs d'apparence, aux couleurs d'Yves Rocher (des touches de vert et du jaune soleil assez doux), l'accueil était correct, simple.
La musique dans la cabine se voulait relaxante
[NDLR : ^^], avec des interludes composés de bruits naturels (souffle du vent, gazouillis, ruisseau).

L'employée était professionnellement amicale
[NDLR : ^^], appliquée à ce qu'elle faisait mais je m'attendais à être plus massé. Là, elle m'appliquait les produits, avec les bons gestes j'imagine mais ne s'attardait pas.

En sortant, j'avais l'impression de netteté, ma peau n'était pas sèche comme si j'avais oublié de mettre de la crème de jour, et ni légèrement grasse comme quand je pense à en mettre le matin
[NDLR : :)]. J'avais l'impression d'avoir les traits du visage plus définis (plus particulièrement le nez et ses arêtes). Par contre aucune sensation de relaxation, ce n'est clairement pas le but de ce soin pour visage. »

°°°

Alors moi j’adore ce récit, un peu « naïf » pour nous, beauty addicts ! Phil, pour ta culture cosméto, sache que :
  • « L’employée » d’un institut de beauté s’appelle une esthéticienne.
  • « La banquette comme chez le médecin », c’est une table de massage et c’est le même genre de table dans tous les spas et instituts
  • « Le produit un peu granuleux », c’est bien comme tu le précises, un gommage (ou un exfoliant ou un scrub), et je te conseille de t’en procurer un dare dare car c’est LA base pour avoir une peau lisse et un teint éclatant
  • « La musique dans la cabine se voulait relaxante » : ah oui, ça se veut toujours relaxant les musiques, mais en général, entre nous, ils feraient mieux de s’abstenir !!!
J’ai vu Phil juste après le soin : il avait une peau parfaitement hydratée, lumineuse, et zéro rougeur au niveau des zones où l’esthéticienne a dû lui extraire les points noirs. Il est reparti avec 3 produits de soin, qui étaient compris dans le coffret cadeau, qu’il utilise maintenant consciencieusement, et dont il semble être ravi.

> En conclusion : un coffret-cadeau à 45 € pour :
45 min de Soin Pureté Végétale (cadre et ambiance pas extraordinaires, peu de présence de l'esthéticienne mais résultat très correct)
+ 3 produits de la gamme Ginseng Actif (Gel Nettoyant Visage Triple Action + Baume Coupe-Feu Après Rasage + Soin Visage Energie +)
= une très bonne idée cadeau à prix raisonnable…

... pourquoi pas pour la Fête des Pères ?


+ d'infos : www.yvesrocher.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 mai 2010

CHIC, UNE TERRASSE !!!... MAIS JE ME PROTEGE COMMENT ?


C’est de saison, on VEUT du soleil. Surtout après les longs Saints de Glace que l’on vient juste de se farcir... Le soleil en mai, c’est souvent du soleil urbain, en terrasse (oui, je fais du parisianisme aigu et je l’assume). Et qui dit terrasse, dit… ??? Protection solaire ! D’autant plus que votre petite peau pâle n’est pas (encore) suffisamment armée de mélanine pour se défendre toute seule contre les méchants UV.

J’ai testé pour vous 6 solutions pour se préparer ou se protéger du soleil. Faites votre choix...


1/ Je prépare ma peau par voie orale
Oenobiol, c’est le °1 du complément alimentaire solaire, et c’est mérité. Avec ces petites capsules brunes, non seulement votre taux de mélanine est stimulé de l’intérieur, garantissant une meilleure résistance aux coups de soleil et un bronzage un peu plus intense, mais en plus la lucite estivale (allergie solaire) ne passera pas par vous. Je le sais, car depuis que je prends Oenobiol Solaire (ça doit remonter à l’an 2000), je n’ai plus de petits boutons rouges qui grattent dans le décolleté.
Oenobiol Solaire - 29,90€ - www.oenobiol.com


2/ Je prépare ma peau par voie… topique !
Ça, c’est pour ceux qui n’aiment pas avaler (les gélules / capsules / dragées) mais qui ont quand même envie de pré-bronzer. Un produit qui, comme les compléments alimentaires, stimule la montée de mélanine, avec ou sans soleil. Sceptiques ??? Moi aussi je l’étais. Et très sincèrement, j’ai vraiment l’impression que ça marche. Je l’ai appliqué ces derniers jours quand il faisait froid et moche et je mettrais presque ma main à couper que mon teint est plus doré. Légèrement, mais visiblement.
Hâlé Simple de Sampar - 39€ - www.sampar.com


3/ Je freine l'apparition des taches de soleil
Vous avez des taches qui apparaissent avec le soleil ? Ouf, Caudalie vous a concocté une solution cosmétique ! Le Sérum Éclat Anti-Taches (sans chapeau) Vinoperfect prévient l’apparition des spots foncés en régulant l’activité des mélanocytes qui font de l'excès de zèle et sur-synthétisent de la mélanine. Il n’empêche pas de bronzer, il empêche juste les zones d’anarchie mélanique (= plus foncées) de s’assombrir. Du coup, le bronzage est plus harmonieux, plus homogène. Enfin, c’est ce qu’ils disent… (je n’ai pas essayé puisque je mets en ce moment Hâlé Simple qui a l’effet inverse).
Sérum Éclat Anti-taches Vinoperfect de Caudalie - 43,80€ - www.caudalie.com


4/ J’applique un bouclier urbain anti-UV par-dessus ma crème de jour
Elle s’appelle Hydra-Scellante SPF25. Elle est transparente (car exempte de filtres minéraux) et contient tout un tas d’actifs antioxydants et protecteurs pour ne pas laisser les UV détruire nos cellules et son ADN : du co-enzyme Q10, de la vitamine E, de la créatine (un « carburant » cellulaire), de multiples actifs anti-âge et même un polymère à effet tenseur pour ceux qui en ont besoin. A appliquer juste avant la terrasse, par-dessus sa crème de jour, voire son fond de teint (faire des essais de compatibilité avant quand même pour vérifier que les 2 l’un sur l’autre ne boulochent pas). On peut même n’appliquer que l’Hydra-Scellante, vue qu’elle a une formule très complète. Par contre, pas toute l’année, juste de mai à septembre, car les filtres chimiques ne sont pas totalement inertes pour la peau et l’environnement.
Hydra-Scellante SPF25 de IDC Cosmetics - 46 € - www.parashop.com


5/ J’applique un écran solaire, mais sans m’en mettre plein les doigts
Cet OVNI-là, c’est ma copine Véro qui nous l’a sorti l’année dernière, lors d’une rando en Toscane. Une crème anti-UV dans un tube avec embout pinceau. Oui, un embout pinceau : le même packaging que pour les fonds de teint By Terry. Une idée simple mais tout simplement géniale, car quand vous êtes en rando ou en terrasse, vous pouvez le dégainer et l’appliquer sans vous en mettre sur les doigts. Parce que l’écran solaire sur les doigts, bon… (oui, je sais, la plupart des restos ont des toilettes où l’on peut se laver les mains).
Pinceau Solaire Haute Protection SPF 50 de Sephora – 15€ - www.sephora.fr


6/ Je m’oins les bras et le décolleté d’huile solaire protectrice
Si vous n’êtes pas formulateur en cosmétique, vous ne devez pas vous rendre compte de l’exploit qui est de réussir à allier la cosméticité d’une huile à un fort indice de protection. Mais si vous êtes adepte des huiles bronzantes (ou « graisse à traire »), vous savez que leur SPF se limite à 5-8 et vous les réservez donc pour la fin des vacances, car si vous êtes tout blanc, aïe, ça crame... Eh bien, réjouissez-vous : le groupe L’Oréal a mis au point les premières huiles sèches à SPF 30. Véritable prouesse technique ! Pour en revenir à la terrasse, elles sont parfaites pour les bras et le décolleté (bon, parce que sur le visage… bof). Avec un fini satiné, très joli. Moi j’adore !
Huile protectrice Prévention Age SPF 30 de L’Oréal Paris – 13€ - www.lorealparis.fr


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 23 mai 2010

DU MAKEUP ECOLO-ETHIQUE CHEZ EDUN


C'est une tendance de fond : les marques de fringues se mettent toutes à la cosmétique. Après Top Shop ou H&M (du bio) récemment, c'est au tour de Edun de s'y coller.

Mais attention, Edun ne joue pas dans la même cour que ces grandes enseignes.
Pour information (ou mémoire), Edun, c'est une marque de vêtements lancée il y a quelques années par le chanteur Bono et sa femme dans une démarche de commerce équitable. Les vêtements sont élaborés à partir de coton bio produit en Afrique. Edun, en "verlan", c'est Nude. Un retour au naturel, à la sobriété.


Aujourd'hui, Edun s'est allié à Sephora, expert es-cosmétiques, pour lancer 2 palettes de maquillage super craquantes,
et surtout... écolo et éthiques, bien sûr. Pack en bambou, étui en coton bio fabriqué en Ouganda, et pour les formules : poudres minérales et huile de baobab du Burkina Faso. La palette est composée de 6 fards à paupières et un bush et coûte 30€ (2 références de palettes).


Pour chaque palette achetée,
5€ sont reversés à l'association
Wildlife Conservation Society qui
protège la biodiversité et soutient le commerce de coton bio après de communautés ougandaises.

Qu'est-ce que vous attendez pour vous ruer dessus ???

+ d'infos : www.sephora.fr


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 21 mai 2010

LES SECRETS DE CHRISTINE, MAKEUP ARTIST : LES LEVRES


Dernier épisode du cycle « questions maquillages teint / accessoires / yeux / lèvres » avec Christine Indjidjian, makeup artist. Rassurez-vous, elle reviendra bientôt avec plein de conseils pour… eh bien, vous verrez.

En attendant, voici les réponses à vos questions lèvres.


Vivie : Bonjour Christine ! J'ai encore une question pour toi :). Je mets un crayon contour des lèvres de couleur claire pour éviter que mon RAL ne file, mais je n'arrive jamais à faire un tracé bien droit. C'est quoi le secret pour ne pas trembler ? Merci !
Christine : Bon alors… il est important de dessiner un trait continu et non en pointillés. C'est-à-dire que tu dois faire des allers-retour avec ton crayon sans jamais quitter la peau du contour des lèvres. Si tu trembles, tiens ton poignet avec l’autre main… normalement, il faut un peu d’entrainement et ensuite c’est ok.


Leilab : Bonjour Christine,
J'ai des lèvres naturellement colorées (rosé/mauve) : dois-je prendre en compte cette couleur naturelle quand je choisis mon rouge à lèvres ou bien tout dépend du maquillage des yeux ? Je m'explique : avant, je me bornais à choisir toujours des couleurs rouge brique pour rehausser et je m'aperçois maintenant que tout dépend du maquillage des yeux (ex : maquillage des yeux prononcés + lèvres nude ou yeux maquillage léger + lèvres rouge pin-up). En somme, doit-on toujours observer cette règle ? Merci.
Christine : Oui, il est important de tenir compte de la pigmentation de tes lèvres pour choisir ton rouge à lèvres… Il te faut toujours une couleur avec une pointe de rose surtout si tu optes pour un nude, sinon le résultat sera terne… A toi de voir en fonction de l’intensité de ta carnation des lèvres. Tu sais, le maquillage des lèvres, c’est très personnel, il faut faire comme tu aimes… mais également choisir ce qui te va le mieux. Même avec des yeux très maquillés, tu peux porter un vrai rouge !!! Il n’y a pas de règle, c’est une tendance actuelle d’alléger les lèvres quand les yeux sont très maquillés.


Anonyme : Bonjour Christine et So,
Comment faire tenir un rouge à lèvre all night long ? Y a t'il autre chose que le truc de poudrer avant ? Merci pour cette rubrique !
Christine : All night long !!!! Ta question me fait sourire… En effet, tu peux dessiner ton contour de lèvres juste après l’application de ton fond de teint, c'est-à-dire avant de poudrer… et remplir l’intérieur avec le crayon (coloriage), ensuite poudrer. C’est une vieille technique mais intéressante en base. Ensuite, les rouges à lèvres mats tiennent mieux. Dans cette texture, il existe les longues tenues. Seul inconvénient = le dessèchement. Il est donc nécessaire d’appliquer un soin des lèvres si tu utilises ce type de produit (matin et soir). Après, tu peux essayer le fixateur Make Up Forever. Il ne te reste plus qu’à faire attention si tu manges une salade car l’huile retire le côté fixateur !!!!



Laura P : Bonjour. Je ne sais pas si vous pourrez répondre à ma question, mais vous avez répondu à une question équivalente sur la couleur des cernes : Quelle(s) couleur(s) de rouge à lèvres pour "blanchir" optiquement les dents (j'ai les dents un peu jaune malheureusement, et le teint plutôt mat). Merci de votre réponse.
Christine : Pour blanchir optiquement… heu !!! Je n’y crois pas… pas contre, il faut absolument éviter les teintes à base de violet ou trop rose… Car violet à côté du jaune = mise en valeur du jaune…



Et une question yeux en retard...

Anonyme : moi, ce que je n'arrive pas, c'est de me mettre du crayon sur la paupière supérieure. Mon crayon fait des traits très épais et je voudrais avoir des traits fins pour pouvoir faire discret. Est-ce-que tu pourrais me donner des conseils pour mieux y arriver ?
Christine : Il faut absolument acheter un crayon à pointe fine et semi sec. S’il est trop gras, lors de l’application le tracé sera épais…. Ensuite conseil perso, tu peux affiner la pointe avec une lime à ongles et dessiner crayon droit et non sur la tranche.


> Épisodes précédents :
Les secrets "yeux" de Christine
Les secrets "teint" de Christine
Les secrets "outils d'application" de Christine
L'interview de Christine


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 20 mai 2010

DES PIEDS NICKEL DANS MES SANDALES !

Ca y est, nous sommes au pied du mur. Il fait beau & chaud et nous avons irrrrrrésistiblement envie de ressortir nos tongues et nos sandales d'été. Du coup, il va falloir assurer et présenter des pieds PAR-FAITS ! Pour nous aider, voici les conseils de Nathalie, pédicure et podologue. Des conseils à suivre au pied de la lettre, avec en bonus une petite explication de texte sur les différents spécialistes du pied.




Quels conseils peux-tu nous donner pour avoir des pieds nickels ?

1. Hydrater ses pieds tous les jours avec une crème riche pour pieds, car ils sont très secs à la base. En effet, comme la face plantaire est dépourvue de glande sébacée [qui secrètent le sébum, le film gras protecteur de la peau, NDLR], la peau est vraiment sèche à cet endroit. Par ailleurs, les pieds subissent des appuis toute la journée et ils respirent difficilement lorsqu'ils sont chaussés.

2. Couper les ongles au carré avec des ciseaux ou des pinces (éviter le coupe-ongles ou limes métalliques) et bien les limer.

3. Passer une pierre ponce sur les talons, sur peau humide.

4. Toujours penser à bien sécher entre les orteils après la douche pour éviter la macération.

5. Consulter un podologue si la couche cornée est trop épaisse ou qu'il y a une lésion sur un ongle.

6. Les talons ne devraient pas dépasser 4 cm sous risque d'hyperlordose lombaire [posture très cambrée] et de surcharge sur l'avant-pied [zone d'appui plantaire en avant des orteils,], pouvant entraîner des douleurs. Mais ce n'est pas bien non plus de marcher toujours à plat. 

7. Choisir une chaussures large et souple. C'est la chaussure qui doit s'adapter au pied et non l'inverse. 

8. Privilégier des semelles en cuir à celles en caoutchouc, surtout pour les transpirations excessives.

9. A l'arrivée du printemps, faire le bon choix de chaussures, c'est à dire ouvertes pour que les pieds respirent mieux, tout en ayant un bon maintien à la marche.

10. Ne vernir ses ongles que l'été, sinon ça finit par les ternir.


Quelles crèmes nous conseilles-tu ?

Pour les crèmes hydratantes : Akileine, Pedi-Relax, Pedi-Med, Saltrates, Neutrogena, Podexine... Plus des bains de pieds à base d'huile d'amande douce pour les pieds secs et des bains à la Betadine pour les pieds qui ont "macéré".


Pédicurie, podologie, quelle est la différence ?

La pédicurie concerne tous les soins de la peau et des ongles (ongle incarné, cor , durillon, hyperkeratose au talon, crevasse....).
La podologie consiste a confectionner des semelles afin de corriger des troubles statiques (bassin, genou, pied...), chez les enfants, les adultes, les sportifs...


Et quand doit-on consulter un dermatologue ?

Le dermatologue, lui, est avant tout un médecin, qui peut diagnostiquer les problèmes de peau et proposer un traitement médicamenteux. Pour les ongles mous et cassants par exemple, le podologue peut s'assurer que l'ongle est sain et conseiller des vernis protecteurs ou fortifiants, et le dermato, lui, peut en plus prescrire des médicaments par voie orale pour les phanères [cad les cheveux et les ongles, NDLR]. Le dermatologue opère aussi quelquefois les ongles incarnés et brûle les verrues, mais pour le reste, en général, il nous laisse faire, car il ne veut pas s'embêter à enlever une couche cornée très épaisse au talon, par exemple. Il n'a pas le temps et surtout il n'est pas équipé pour !


Et que peut une esthéticienne pour nos pieds ?

Une esthéticienne ne pourra faire qu'une "beauté des pieds", à savoir une petite coupe d'ongles et une pose de vernis. Mais elle ne va pas se lancer dans un diagnostic et le traiter, bien sûr. Elle n'a d'ailleurs pas de contact avec les médecins, contrairement aux podologues, qui sont tous les jours en relation avec eux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 18 mai 2010

LES SHAMPOOINGS BIO, QU’EST-CE QUE CA VAUT?


Jusqu’ici, je ne jurais que par les silicones dans mes shampooings. Sans, mes cheveux ressemblaient presque à de la paille. Et puis à force de croiser des aficionados du Bio, j’ai osé essayé. Pendant 3 semaines, j’ai passé en revue 7 shampooing Bio : Lavera, Centifolia, Amazonia Preciosa… Et j’ai trouvé des petites merveilles. Je vous avoue que je ne m’y attendais vraiment pas.


Avant de vous donner mon verdict, je précise que chacun a un type de cheveux et de cuir chevelu bien particuliers et que les shampooings qui m’ont le mieux convenu ne seront pas forcément ceux qui vous conviendront le mieux. Pour info, mes cheveux sont mi-longs, ondulés, mixtes (racines grasses + pointes sèches, pfff…), et ont tendance à s’emmêler si je ne mets pas d’après shampooing (du coup j’ai quand même mis à chaque fois une noisette d’après shampooing pas bio du tout : Syoss Conditionner – non, ça n’a pas faussé les résultats, vous verrez).


VERDICT !!!

Les 3 premiers tiennent dans un mouchoir de poche, je vous les recommande vivement.


n°1 : SHAMPOOING RÉPARATEUR AU LAIT DE ROSE (LAVERA)
Mon chouchou ! C’est le dernier que j’ai essayé en plus…
> Cosméticité : odeur agréable, consistance parfaite, moussant impeccable. RAS.
> Résultat : des cheveux parfaitement propres, bien lisses malgré l'absence de silicone, doux, qui ondulent mais ne s’emmêlent pas.
> Durée entre 2 shampooings par rapport à d’habitude : +100% (2 fois plus longtemps !!!!).
> Le prix ? 8€. Un véritable « prix bisou » pour du Bio !
Si vous êtes observateur, vous verrez que contrairement aux autres produits de la gamme LAVERA, ce shampooing n’est pas certifié Bio BDIH, mais vue sa composition, je crois qu’il pourrait l’être avec le référentiel Ecocert… (à vérifier).
www.lavera.de


n°2 : SHAMPOOING DOUCEUR & BIEN-ÊTRE AU CUPUACU (AMAZONIA PRECIOSA)
Mon 2ème coup de cœur. Avec un flacon pompe bien pratique... mais est-ce vraiment utile ? Une pompe, c’est toujours des déchets plastiques en plus….
> Cosméticité : Odeur agréable, consistance assez épaisse, parfaite. Peu moussant (= déstabilisant au début). Attention à BIEN le rincer, car il s’accroche aux fibres capillaires, le bougre !
> Résultat : des cheveux qui crissent bien sous les doigts tellement ils sont propres, lisses, qui ne s’emmêlent pas.
> Durée entre 2 shampooings : +100% également !
> Le prix ? 14,50€. Bon… ça va car on en utilise peu grâce au petit dosage de la pompe.
Chez www.oanisha.com


n°3 : SHAMPOOING CHEVEUX SECS ET ABIMES (LES SENS DES FLEURS)
> Cosméticité : c’est incroyable comme il mousse pour un shampooing bio ! Consistance assez épaisse, odeur agréable revigorante.
> Résultat : là aussi les cheveux crissent bien sous les doigts, ils sont lisses, doux, ne s’emmêlent pas.
> Durée entre 2 shampooings : +100%.
> Le prix ? 8,50 € :)
www.lessensdesfleurs.com (disponible en juin)


n°4 : SHAMPOOING RÉPARATEUR MIEL & HIBISCUS (JOHN MASTERS ORGANICS)
Un beau tube sombre et sobre, pile poil dans la lignée de ce qu'on attend d'une marque new-yorkaise.
> Cosméticité : Une consistance et un pouvoir moussant parfaits, un parfum « aromathérapique » assez agréable.
> Résultat : des cheveux bien propres, bien crissants, pas trop secs, pas trop emmêlés.
> Durée entre 2 shampoings : +75%.
> Le prix ? 34€ (aïe).
Chez www.ecocentric.fr et greeninthecity.fr


n°5 : SHAMPOOING NUTRITION CHEVEUX SECS
(CENTIFOLIA)
> Cosméticité : un shampooing à odeur de médicament un peu décevante (alors que j’avais adoré les parfums des gels-douche de la marque). Un peu trop liquide : ça coule à côté du creux de la main. Qui mousse autant qu’un shampooing conventionnel.
> Résultat : pour laver, il lave !!! Les cheveux sont ultra-crissants, mais du coup presque trop décapés. Ils ne sont pas lissés, ils s’emmêlent un peu. A conseiller plutôt aux cheveux raides et/ou gras.
> Durée entre 2 shampooings : +25%.
> Le prix ? 7,60€. Top ! Et des recharges écologiques encore plus économiques.
www.centifoliabio.fr


n°6 : SHAMPOOING CRÈME NOURRISSANT
(SENTEURS DU SUD)
> Cosméticité : Trop liquide (c’est souvent le cas pour les formules bio, c’est dommage, car quand on est un peu pressé, on en met à côté…). Odeur agréable, mousse OK.
> Résultat : des cheveux bien propres, presque trop : ils ne sont pas très lisses, ils s’emmêlent un peu. A réserver aux cheveux pas trop secs, donc.
> Durée entre 2 shampooings : +50%
> Le prix ? 18€. :/
www.senteursdusud.fr


hors-concours : SAPON’HAIR (COSMIGEA)
Hors-concours car il ne contient pas de tensioactifs classiques mais de la saponine extraite d’écorces de noix indiennes (= les noix de lavage utilisées pour faire des lessives écologiques, vous voyez ce que c’est ?). Le créateur de la marque m’a prévenu que le shampooing ne serait pas adapté à mon type de cheveux, mais le concept m’a plus, j’ai donc testé.
> Cosméticité : Trop liquide, une odeur bien Bio mais pas désagréable, une mousse hyper-abondante (je m’attendais à un produit peu moussant). Attention, ça picote un peu pendant le shampooing.
> Résultat : des cheveux bien propres, mais un peu trop secs et emmêlés (j’étais prévenue). A réserver aux cheveux gras et bien résistants.
> Durée entre 2 shampooings : +25%
> Le prix ? 12,50€. Très correct pour ce produit innovant et ultra-naturel, surtout qu’une petite quantité de produit suffit largement.
www.cosmigea.com

> Et vous, vous avez déjà testé des shampooings Bio ? Vous aimez ? Qu'est-ce que vous recommandez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 mai 2010

CHANGER LA COULEUR DE SON IRIS AVEC... UN SPRAY !?


Mais c’est quoi ce truc ??? De la science-fiction ?

Pour changer votre couleur d’yeux, oubliez les lentilles colorées ! Une compagnie suisse a créé un produit colorant qui se spraye directement dans l’œil et y forme une « lentille liquide » de la teinte que vous souhaitez : du bleu, du vert, du violet, du noisette… Et ça dure 24h.

Ca s’appelle Isee Spray Lens, ça s’achète en Suisse, en Italie et au Japon, et moi ça me laisse complètement perplexe (comment on fait pour que le liquide ne déborde pas de l’iris – peut-être est-ce invisible sur le blanc de l’œil, oui mais comment ? Est-ce juste un poisson d’avril pas très ponctuel ???...).

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler de ce produit ? Qu'en pensez-vous ?


+ d’info et vidéo ici (pas en français...).


Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 15 mai 2010

LES REPONSES DE MADELEINE COFANO A VOS INTERROGATIONS CAPILLAIRES


Chose promise, chose due ! Voici les réponses aux questions coupe / entretien des cheveux que vous avez posées il y a quelques jours à Madeleine Cofano, hair stylist de renom. Madeleine a pris le temps d’y répondre, et je suis absolument ravie de vous faire profiter de son expérience et son talent. :)

Avant de commencer, il faut que je vous dise que toutes les questions n’auront pas de réponse. Certaines auraient nécessité plus de précisions pour un diagnostic réellement adapté (forme du visage, couleur du teint, texture des cheveux, style de la robe de mariée de Mme Beauté…). Par ailleurs, comme certaines questions se recoupaient un peu, nous les avons regroupées par thème. (pour revoir les questions dans leur intégralité, c’est ici)


LAVAGE QUOTIDIEN
(@ Anonyme)

Je vous déconseille de vous laver les cheveux tous les jours, car ça active les glandes sébacées, qui produisent du sébum et graissent les cheveux.
Si vous y tenez quand même, il faut alterner 1 jour avec shampoing (1 seul lavage, pas 2 comme c’est généralement conseillé), et 1 jour en remplaçant le shampooing par un après-shampooing, qui contient moins de détergent mais qui est suffisant 1 jour sur 2 pour nettoyer les cheveux. L'après-shampooing s'utilise alors de la même manière qu'un shampooing : on mouille le cheveux, on émulsionne, on rince.


CHEVEUX BOUCLES ET FRISOTTANTS
(@ Tatiana, Lolita, Mounira, Elise, Leilab & Suzy)

Si vos cheveux sont épais très frisés, il ne faut pas les effiler, sinon ça fait une boule (type Afro). Il faut les dégrader juste sur les pointes pour casser le coté « pyramidale » de la coupe et l’effet « brosse » des pointes. Ne surtout pas toucher aux longueurs.
Pour des cheveux fins et ondulés, si on dégrade trop, il n’y a plus rien, plus de volume. Il faut dégrader légèrement le contour, les pointes, mais surtout pas la masse.
Pour redonner du ressort aux cheveux, utilisez des soins qui « redessinent » les boucles.
Pour au contraire maîtriser les boucles folles et les frisotis, vous pouvez essayer le défrisage brésilien, à base de kératine, qui contrairement à un défrisage classique, ne dénature pas les cheveux et
disparait au fur et à mesure : pas de risque de se retrouver avec des racines frisées et des pointes raides comme des baguettes ! (cf. ici l’expérience de lissage brésilien de Marie).


ONDULATIONS
(@ Elise, Lolita & Anonyme)

Si vous avez les cheveux raides, oubliez tout de suite vos rêves d’ondulations.
Sinon, il y a des crèmes formulées spécifiquement pour donner du ressort aux cheveux, et ça marche assez bien.
Je vous déconseille de trop utiliser le fer à friser. Privilégiez plutôt les bigoudis chauffants, qui sont moins « méchants ».


CHEVEUX RAPLAPLA
(@ Alexandra)

Il faut choisir un shampooing qui donne du corps aux cheveux, les sécher la tête en bas et choisir une coupe dégradée sur les pointes pour alléger les mèches trop lourdes du dessus du crâne.


LONGUEURS & POUSSE
(@ Elise, Tatiana & Anonyme)

Les cheveux poussent d’environ 1 cm par mois, parfois un peu moins, parfois un peu plus. Si les vôtres ne sont pas suffisamment longs c’est qu’ils se cassent. Ça ne sert à rien de les couper, ils ne pousseront pas plus vite [NDLR : la tige du cheveu est inerte, seule la racine est vivante et peut être stimulée].
Il faut que vous preniez des compléments alimentaires capillaires… à vie !
Que vous bichonniez vos cheveux, en évitant les huiles, et surtout en utilisant de BONS outils pour ne pas les casser (brosse Mason Pearson par exemple).


CHUTE DE CHEVEUX

(@ Leilab)

S’il s’agit d’un problème hormonal, il faut aller voir un endocrinologue, un gynécologue ou un dermatologue.
Vous pouvez prendre des compléments alimentaires pour les cheveux si vous n’allaitez pas.
Et pour redonner vie au bulbe capillaire, pour augmenter son irrigation, je vous conseille de brosser vos cheveux quotidiennement avec une brosse pneumatique de qualité (Mason Pearson). Dans tous les cas, il faut le faire la tête en bas. Le brossage va par ailleurs aérer les cheveux et mieux répartir le sébum. Vos cheveux vous diront merci.


FOURCHES & CHEVEUX CASSANTS
(@ LePetitMondeDeNath, Mounira, Tatiana & Anonyme)

Pour les fourches, pas de miracle, il n’y a que les soins adaptés qui peuvent les prévenir. Mais pas n’importe quel produit. Personnellement, je ne suis pas trop pour les silicones : ça créé un film à la surface du cheveu et les soins pénètrent moins bien. Par ailleurs, ça rend le cheveu presque « faux », comme un cheveu de poupée. Après le shampooing, le cheveux doit crisser sous les doigts, ce qui n’est pas le cas avec des soins très siliconés.
Et pour des cheveux plus forts, moins cassants, prenez des compléments alimentaires riches en vitamines et brossez-les bien tous les jours.


COLORATIONS
(@ Sissou33 & Anonyme)

Si vous avez une peau de rousse, je vous conseille un blond vénitien qui va justement donner à vos cheveux de la couleur, du relief, et illuminer votre teint.
Avec une peau claire et des cheveux à tendance cendrée, si vous faites des mèches blondes, cela risque de rendre votre teint trop fade [NDLR : la tendance actuelles est aux colorations uniformes, très peu aux mèches].
Sinon, pour espacer les colorations, de très légers highlights permettront de raviver votre base naturelle cendrée, comme si vous reveniez du soleil, sans racines trop visibles.

°°°

Salon de coiffure Madeleine Cofano, 11 rue Saint-Florentin, 75008 Paris - Tél : 01 42 05 10 10.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 11 mai 2010

ÊTES-VOUS TANOREXIQUE ?


Ma copine D. est tanorexique.

Elle ne supporte pas avoir le teint clair. Elle est bronzée tout au long de l’année, mais jamais assez à son goût. Il y a une terrasse dans son appartement et dès qu'un rayon de soleil pointe son nez, paf, elle sort profiter des UV. D. aime être « black ». Ne lui parlez pas d’autobronzant, elle vous dira que le rendu n’est pas assez naturel… ni assez foncé. Et pourtant, elle est bien au courant des effets délétères du soleil : vieillissement accéléré, cancer et tutti quanti

Tanorexique (ou tanoholic), c’est un nouveau mot inventé par les américains, dans la mouvance de ceux qui illustrent d’autres addictions plus connues, comme alcoholic, shopaholic, sexaholic…

Selon une étude du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center et de l’Université d’Etat de New York, ce comportement est une vraie addiction, au sens médical du terme. Et quand il s’agit spécifiquement de la tanorexie aux UV en cabine (ce qui n'est pas le cas de D.), celle-ci est souvent liée à d’autres addictions, comme celle à la cigarette. Et
surtout va de paire (la plupart du temps) avec un plus haut degré d’anxiété.

Conclusion* : accros aux UV = gros stressés !
(mon conseil : faites plutôt du yoga,
c'est meilleur pour la santé mentale et physique).

*Un peu hâtive, je l'avoue

°°°

Je profite de ce sujet pour vous copier-coller un morceau d’un de mes billets de l’année dernière sur les idées reçues.

Idée reçue n°8 : Les séances d’UV en cabine préparent la peau à l'exposition au soleil.


Voilà une idée qui a la peau dure et qui mérite une petite explication scientifique !

Il faut d’abord faire la différence entre les UVB et les UVA.


¤ Les UVB, qui représentent à peine 2% des rayons UV en cabine, sont les principaux responsables du bronzage : 1000 fois plus puissants que les UVA, ce sont également eux qui nous donnent des coups de soleil. Ils stimulent la synthèse de mélanine, ce pigment qui fait brunir l’épiderme tout en lui apportant une protection solaire. Il faut attendre 2-3 jours après l'exposition au soleil avant que la mélanine soit bien répartie à la surface de la peau et que le bronzage ne se voit.

¤ Les UVA, quant à eux, sont les principaux responsables du vieillissement cutané (rides, taches...). Ils ont la particularité de pénétrer plus profondément dans la peau, ne stimulent pas la synthèse de mélanine (ou très peu), et ne font qu’oxyder la mélanine déjà présente dans la peau - celle qui fait que l'on n’est pas tous albinos et qu’il y a des teints +/- mats. Cette oxydation se voit dès les premières heures après l’exposition : c’est ce qu’on appelle le hâle du soir… mais celui-ci est éphémère, ne dure que 48 heures environ et ne protège ni ne prépare la peau à l'exposition solaire (ou si peu...).

> Les UV des cabines, qui sont à 98% des UVA, fonctionnent sur ce principe. Ils ne font donc que colorer la peau pour quelques jours.

Pour finir, je vous rappelle que les UV, naturels ou non, sont responsables de 80% du vieillissement prématuré de la peau, et, bien sûr, accélèrent l'apparition de mélanomes malins (cancers de la peau).

A bon entendeur…


°°°

[c'était ma participation annuelle à la lutte contre le cancer de la peau - billet non sponsorisé par le Ministère de la Santé !!! ;)]

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 9 mai 2010

LES BAUMES BI MAT CAY BIENTÔT DÉTRÔNÉS ?


Ils sont inspirés des recettes de beauté traditionnelles du Vietnam, sont vraiment "trop mimis" et ont envahi la blogosphère beauté depuis 2-3 mois. Ils sont tout petits (6 g), présentés dans de mini-boîtiers ronds, d'une simplicité poussée à l'extrême (formule + utilisation), et les blogueuses les adorent.

Ils ont chacun une mission : "Calme & Fraîcheur", "Richesse & Harmonie", "Pureté & Renouvellement"...

Je parle, vous l'aviez peut-être deviné, des baumes Bi Mat Cay. Que voici que voilà pour ceux qui ne les avaient jamais vus :


Eh bien j'ai le plaisir aujourd'hui de vous annoncer l'arrivée de leurs petits cousins d'Amérique....... roulements de tambour........

............. LES BADGER BALMS !

Qui ne sont pas inspirés de la pharmacopée vietnamienne, mais de recettes de grands-mères quand même. Qui sont tout aussi mimis, petits (21 g, soit plus de 3 fois plus gros que les vietnamiens, mais ce sont des américains, c'est normal ;)). P
résentés dans des mini-boîtiers métalliques, simples de formulation et d'utilisation... et........ Bio* !!!

Chacun a sa petite mission également, des missions un peu plus variées que celles des Bi Mat Cay : "Foot Balm: do your feet a favor", "Cuticule Care", "Clear Mind Balm", "Sleep Balm", Healing Balm", "Baby Balm", "Anti-Bug Balm"... Je ne vais pas tous vous les citer, il y en a une vingtaine.

A mon avis : les blogueuses vont les adorer !!!

(non ???)

°°°

Bi Mat Cay : 6,50 € les 6 g
+ d'infos :
www.bimatcay.com

Badger Balm : de 4,90 à 10,50 € les 21 g
+ d'infos : www.badgerbalm.com - en vente chez Bazar Bio.

* Certification USDA Organic


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 mai 2010

POSEZ VOS QUESTIONS A MADELEINE COFANO, "COIFFEUSE DES STARS"


Connaissez-vous Madeleine Cofano ? Non ??? C'est pourtant une grande hair stylist. Qui coiffe tant Catherine Deneuve que Elsa Zylberstein ou Carla Bruni Sarkozy. Qui a signé la "cutissime" coupe de Audrey Tautou pour le film "Coco avant Chanel". Qui a un CV à faire pâlir d'envie et d'admiration tous les apprentis coiffeurs de France et de Navarre...

Madeleine Cofano n'en est pas pour autant snob et distante,
et elle a accepté avec enthousiasme ma proposition : répondre en personne à toutes les questions que mes lectrices (bon, lecteurs, car même s'il n'y en a qu'un, il l'emporte) se posent sur leurs cheveux. Je la rencontre mardi prochain, dans son tout nouveau salon de la rue Saint Florentin, à Paris. :)

Quelle est la coupe la mieux adaptée à votre type de visage et de cheveux, comment soigner des cheveux gras / fins / cassants / colorés..., quelles sont ses astuces de pro de la coiffure ? (...) Maintenant c'est à vous, je prends note de vos questions et les réponses de Madeleine seront sur (dé)maquillages dans une dizaine de jours !

(Merci à Magali de l'agence de presse Nice Work)


Rendez-vous sur Hellocoton !